Retour aux actualités

La formation professionnelle se digitalise à grande vitesse

Formation professionnellePas un pan de l’économie n’échappe à la digitalisation. Si le mouvement était déjà initié avant la crise sanitaire, celle-ci a fortement accéléré l’usage d’outils permettant de réaliser des tâches à distance. Les experts d’AURIS Finance, analysent la percée du digital dans la formation professionnelle.

À l’occasion des différents confinements, les entreprises ont dû faire preuve d’adaptation et d’agilité. Si durant le tout premier confinement en France (17 mars 2020 – 11 mai 2020), les spécialistes de la formation professionnelle ont marqué une pause, ils ont su, par la suite s’adapter pour proposer à leurs élèves de nouveaux formats.

Visio-conférences, webinar, simulateur ou encore e-learning, autant d’outils désormais entrés dans le quotidien des formateurs. « Le premier confinement a été un accélérateur de la digitalisation de l’offre. Avant, 18 % des formations proposées étaient en distanciel. Désormais, elles sont 50 % », explique au site 20 minutes, Claire Pascal, vice-présidente de la fédération de la formation professionnelle.

La crise de la Covid-19 a fortement accéléré l’usage du digital

Mieux, les différentes périodes de confinement et les mesures gouvernementales instaurées pour accompagner les entreprises et leurs salariés ont permis aux spécialistes de la formation d’intensifier leur activité. Certains employeurs ayant profité du télétravail et de la réduction des temps de transports pour former leurs collaborateurs, tandis que bon nombre de salariés ont découvert ou redécouvert le fonctionnement de leur Compte professionnel de formation. Ainsi, si les chiffres de la formation professionnelle pour l’année 2020 ne sont pas encore connus, les spécialistes estiment que l’activité enregistrée devrait s’orienter à la hausse.

De nouveaux outils particulièrement innovants pour la formation professionnelle

Néanmoins, tous les acteurs de la formation professionnelle n’ont pas le même niveau de digitalisation. Ainsi, si la visio conférence et les webinar semblent désormais être maitrisés par l’ensemble des entreprises du secteur, certaines ont choisi d’aller plus loin et de s’orienter vers des outils résolument futuristes. Parmi les premiers à avoir franchi le cap, le géant de la distribution américain Walmart qui, grâce à des casques de réalité virtuelle a mis en place 200 dispositifs pour former ses collaborateurs du service client en simulant des périodes d’activité intense. En France, c’est le groupe hôtelier Louvre Hotels Group qui est l’un des premiers à utiliser la réalité virtuelle pour proposer à ses managers des formations via des mises en scènes d’une dizaine de minutes.

De nouveaux formats pérennes

Cette nouvelle façon de fonctionner devrait perdurer à l’avenir. Ainsi, selon une étude menée par Digiforma, seuls 23 % des organismes de formation souhaitent retourner à du 100 % présentiel, tandis qu’une très large majorité d’entre eux (77 %) entendent réaliser à minima un quart de leurs formations en distanciel. À la clé pour ces organismes, des économies de coûts et d’échelle non négligeables. Au-delà d’une économie sur la location de salles, les formations à distance permettent de toucher davantage de personnes et ceci quelle que soient leur localisation.

Les plateformes de e-learning particulièrement convoitées

Désormais, les organismes de formation cherchent à étendre leur offre produit. Si bon nombre d’entre elles développent en interne des solutions de e-learning, certaines choisissent de grandir par croissance externe. Les plateformes de e-learning sont donc aujourd’hui particulièrement convoitées. C’est ainsi, par exemple que Numa, spécialiste de la formation professionnelle a réalisé en 2020 l’acquisition de Switch Collective. Par ailleurs, la France compte en son sein de nombreuses EdTech, entreprises qui utilisent les nouvelles technologies pour améliorer l’éducation et la formation. On peut citer par exemple, Openclassrooms : l’entreprise a ainsi levé 70 millions d’euros pour accélérer son modèle de formation en ligne.

Au sein du cabinet de Conseil en Fusions-Acquisitions AURIS Finance, les experts sont tous spécialisés par secteur. Pour faire avancer votre projet d’achat d’acquisition ou de cession, n’hésitez pas à nous contacter.